Quelle est l'importance des téfilots qui précèdent la Amida ?

On continue l'étude sur les bénédictions précédant la Amida. Durant Arvit, (la téfila du soir) il y a deux bénédictions celle de la guéoula et de achkivenou. Rabbi Yohanan pose la question comment est-ce possible que la téfila de la guéoula soit interrompu par une autre bénédiction celle de achkivenou? Les Hakhamims répondent que la bénédiction d'ahkivenou est un prolongement de la braha de la guéoula, pourquoi? Et qu'en est il de la téfila du matin qui est précédé du passouk : "Hachem sefatay tiftah oufi yaguid tehilatekha" ici on parle du prolongement de la téfila, qu'est ce que cela signifi t-il?

Partager